Gaëlle Chotard

Née en 1973 à Montpellier, Gaëlle vit et travaille à Paris
 

Le dessin, la trame et l’ombre, ce sont là les composants essentiels qui concourent à caractériser le travail de Gaëlle Chotard.
Son univers est celui d’une intimité sensuelle et ses œuvres, quelles qu’elles soient, sont toujours à fleur de peau. Dans cet état d’extrême fragilité qui oblige le regard qui les rencontre à s’y poser parce qu’elles le renvoient au vivant, au souffle, au corps. Pour ce qu’il est le vecteur d’un vitalisme fondamental, il en est de son art comme d’un milieu, au sens organique du mot, ainsi qu’on en parle en microbiologie. Une œuvre comme un milieu de culture, c’est-à-dire un support qui permet à l’artiste la culture de toutes sortes d’événements qui sont à la source de la vie.  
Extrait « dans les coulisses de la vie »
Philippe Piguet
 
Diplômée de l’École des Beaux-Arts de Paris en 1998,
elle participe à plusieurs expositions collectives (Musée des Beaux-Arts et de la dentelle à Alençon, Musée des Beaux-Arts deTours, Crac Alsace, Museo de Arte contemporaneo, Méxique, parmi d’autres)
Ses œuvres sont entrées dans des collections publiques (FRAC Haute-Normandie, Fonds national d’Art contemporain). 
Plus récemment, elle a produit des œuvres "in situ" pour le Château de Rambouillet et pour le Musée des Arts décoratifs.
En France, elle est représentée par la Galerie Claudine Papillon - Paris.